Cinemateur : cinéma La Grenette à Bourg-en-Bresse, salle Art et essai. Film.

Visages Villages

a été projeté du 19/07/2017 au 25/07/2017

mer 19 à 14h & 16h30 & 19h & 21h | jeu 20 à 14h30 & 19h | ven 21 à 14h30 & 19h & 21h | lun 22 à 14h & 16h30 & 19h & 21h | dim 23 à 14h & 16h30 & 19h & 21h | lun 24 à 14h30 & 19h | mar 25 à 14h30 & 19h & 21h


Affiche du film

de Agnès Varda, JR

Documentaire | France | 2016 | 1h29
Sortie : 28 juin 2017

Coup de coeur Cinémateur !

Fiche du film (pdf - 1.33 Mo)

Résumé

Ce film est présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2017

Agnès Varda et JR ont des points communs : passion et questionnement sur les images en général et plus précisément sur les lieux et les dispositifs pour les montrer, les partager, les exposer.
Agnès a choisi le cinéma.
JR a choisi de créer des galeries de photographies en plein air.
Quand Agnès et JR se sont rencontrés en 2015, ils ont aussitôt eu envie de travailler ensemble, tourner un film en France, loin des villes, en voyage avec le camion photographique (et magique) de JR.
Hasard des rencontres ou projets préparés, ils sont allés vers les autres, les ont écoutés, photographiés et parfois affichés.
Le film raconte aussi l’histoire de leur amitié qui a grandi au cours du tournage, entre surprises et taquineries, en se riant des différences.

Bande-annonce -

Dossier de presse Fichier pdf -

Critiques

aVoir-aLire - Avec tendresse et légèreté, Agnès Varda et JR explorent les territoires de la mémoire dans un superbe documentaire mâtiné de road-trip. Belle échappée sensitive, rieuse, où l’humour baroudeur du duo fait converger jeunesse et vieillesse avec spleen et passion.

Bande à part - Comme dans un jeu de piste, un coq-à-l’âne, un Marabout-bout d’ficelle, une idée en entraîne une autre, saugrenue, rigolote, poétique. Ils imaginent des moments ludiques et singuliers qu’ils partagent avec les gens. Et avec nous spectateurs, ravis devant tant d’inventivité joyeuse, de complicité artistique.

Positif - De l'échange à la transmission il n'y a qu'un pas, bien sûr, que l'aînée toujours vive et le cadet souvent blagueur franchissent sans encombre. Colorant simplement leur énergie d'une nuance plus rare, et plus subtile : celle de la mélancolie. C'est alors que leur film (...) tutoie la grâce.

 

site xhtml strict - réalisation aglca