Cinemateur : cinéma La Grenette à Bourg-en-Bresse, salle Art et essai. Film.

Faute d'amour

a été projeté du 04/10/2017 au 10/10/2017

mer 04 à 14h & 16h30 & 19h & 21h | jeu 05 à 14h30 | ven 06 à 14h30 & 19h & 21h | sam 07 à 14h & 16h30 & 19h & 21h | dim 08 à 14h & 16h30 & 19h & 21h | lun 09 à 14h30 & 19h  | mar 10 à 14h30 & 19h & 21h


Affiche du film

de Andreï Zvyagintsev

Russie/France/Belgique/Allemagne | 2017 | 2h07 | VO
Sortie : 20 septembre 2017

Fiche du film (pdf - 723.51 Ko)

Prix du Jury Cannes 2017

Résumé

Boris et Genia sont en train de divorcer. Ils se disputent sans cesse et enchaînent les visites de leur appartement en vue de le vendre. Ils préparent déjà leur avenir respectif : Boris est en couple avec une jeune femme enceinte et Genia fréquente un homme aisé qui semble prêt à l’épouser... Aucun des deux ne semble avoir d'intérêt pour Aliocha, leur fils de 12 ans. Jusqu'à ce qu'il disparaisse.

Bande-annonce -

Dossier de presse Fichier pdf -

Critiques

Bande à part - De la Russie poutinienne, le réalisateur d’Elena et du Léviathan n’aura jamais donné des nouvelles aussi sombres, aussi noires, de son anéantissement moral et de ses gouffres. Il remonte une monstruosité insupportable que chacun comprend et peut faire sienne.

Première - Sans amour ? Oui, peut-être, parfois. Sauf qu’il y a ce plan sublime, insensé, d’un gamin tapi dans le noir, qui retient ses larmes en écoutant ses parents manquer de se foutre sur la gueule dans la pièce d’à côté. Une image exceptionnelle, où l’empathie du cinéaste inonde soudain l’écran.

Le Monde - Ce drame, Zviaguintsev le pousse à un degré de noirceur extraordinaire, sans pour autant tomber dans la caricature. Son film est crépusculaire, spectral, clinique.

 

site xhtml strict - réalisation aglca