Cinemateur : cinéma La Grenette à Bourg-en-Bresse, salle Art et essai. Film.

Blackkklansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan

a été projeté du 22/08/2018 au 04/09/2018

mer 22 à 14h & 16h15 & 19h15 & 21h | jeu 23 à 14h & 16h15 & 19h15 | ven 24 à 16h15 & 19h15 & 21h | sam 25 à 14h & 16h15 & 19h15 & 21h | dim 26 à 16h15 & 19h15 & 21h | lun 27 à 14h & 16h15 & 19h15 & 21h | mar 28 à 14h & 16h15 & 19h15 & 21h | mer 29 à 14h & 16h30 & 19h & 21h | jeu 30 à 14h30 & 19h | ven 31 à 14h30 & 19h & 21h | sam 01 à 14h & 16h30 & 19h & 21h | dim 02 à 14h & 16h30 & 19h & 21h | lun 03 à 14h30 & 19h | mar 04 à 14h30 & 19h & 21h

Pendant la fermeture de La Grenette, ce film est projeté à l'Amphi.

En deuxième semaine ce film est projeté à La Grenette.


Affiche du film

de Spike Lee
avec Adam Driver, John David Washington, Laura Harrier...

Biopic, Comédie, Policier | États-Unis | 2018 | 2h08 | VO
Distributeur : Universal Distribution
Sortie : 22 août 2018

Fiche du film (pdf - 2.21 Mo)

sortie nationale

Grand Prix – Cannes 2018

Résumé

Au début des années 70, au plus fort de la lutte pour les droits civiques, plusieurs émeutes raciales éclatent dans les grandes villes des États-Unis. Ron Stallworth devient le premier officier Noir américain du Colorado Springs Police Department, mais son arrivée est accueillie avec scepticisme, voire avec une franche hostilité, par les agents les moins gradés du commissariat. Prenant son courage à deux mains, Stallworth va tenter de faire bouger les lignes et, peut-être, de laisser une trace dans l'histoire. Il se fixe alors une mission des plus périlleuses : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les exactions.

En se faisant passer pour un extrémiste, Stallworth contacte le groupuscule : il ne tarde pas à se voir convier d'en intégrer la garde rapprochée. Il entretient même un rapport privilégié avec le "Grand Wizard" du Klan, David Duke, enchanté par l'engagement de Ron en faveur d'une Amérique blanche. Tandis que l'enquête progresse et devient de plus en plus complexe, Flip Zimmerman, collègue de Stallworth, se fait passer pour Ron lors des rendez-vous avec les membres du groupe suprémaciste et apprend ainsi qu'une opération meurtrière se prépare. Ensemble, Stallworth et Zimmerman font équipe pour neutraliser le Klan dont le véritable objectif est d'aseptiser son discours ultra-violent pour séduire ainsi le plus grand nombre.

Bande-annonce -

Dossier de presse Fichier pdf -

Critiques

Culturebox - En s'appuyant comme toujours sur une bande musicale d'exception, Spike Lee ne sacrifie jamais l'intérêt du thriller à celui du pamphlet. Il réussit à proposer un vrai film d'action, parfois proche du buddy-movie, mais un film d'action qui suscite la réflexion.

Cahiers du Cinéma - En coulant une histoire rassurante dans une réalité terrifiante, Spike Lee nous rassemble pour rire de ce dont on ne peut plus rire, provoquant la bonne humeur et la disponibilité avant la douche froide qui nous renverra dans le monde non pas apaisé, mais traversé de questions et de révolte. Nous n’en attendions pas moins de lui.

Le Monde - Spike Lee fait plus qu’adapter cette histoire stupéfiante : il relie ces années de lutte des Noirs américains à l’actualité, à l’Amérique de Donald Trump et au mouvement Black Lives Matter qui se bat aujourd’hui contre les groupuscules néonazis, les suprémacistes blancs et autres klansmen.

 

site xhtml strict - réalisation aglca