Cinemateur : cinéma La Grenette à Bourg-en-Bresse, salle Art et essai. Film.

24 city

a été projeté du 30/04/2009 au 04/05/2009

Ce film a fait 42 entrées.


Affiche du film

de Jia Zhang Ke
avec Joan Chen, Lu Liping, Zhao Tao...

Documentaire | Chine | 2008 | 1h47 | VO
Sortie : 18 mars 2009

Chronique Cinémateur sur Tropiques FM

Flash non détecté

Fiche du film (pdf - 1.25 Mo)

Résumé
Chengdu, aujourd'hui. L'usine 420 et sa cité ouvrière modèle disparaissent pour laisser place à un complexe d'appartements de luxe : "24 City". Trois générations, huit personnages : anciens ouvriers, nouveaux riches chinois, entre nostalgie du socialisme passé pour les anciens et désir de réussite pour les jeunes, leur histoire est l'Histoire de la Chine.
Critiques
LIBERATION - Jia Zhang Ke, en plus d'être admirable, est si reconnaissable, cela tient aussi à cette explication : cet homme là écrit, met en scène, monte et produit pratiquement tous ses films. Rien de mieux pour imposer sa marque.

DVDRAMA - L'auteur de Platform impressionne donc et signe sans conteste avec son dernier film, une immense œuvre cinématographique. Au sortir de 24 City, œuvre totale et profondément réussie, une seule solution s'impose : rester sidéré car Jia Zhangke a su renouveler sous nos yeux, le cinéma et ses manières.

LES INROCKUPTIBLES - Jia Zhangke est en train d'édifier une œuvre considérable.

LE NOUVEL OBS - Ni documentaire ni fiction, car les deux se confondent, 24 City confirme, avec peut - être moins d'éclat que Still Life, le talent fou de Jia Zhang Ke.

LE MONDE - Depuis dix ans, Jia Zhang - Ke réalise des films qui racontent la transformation de l'empire maoïste en hyper - puissance économique. Par son cinéma, il nous rend ce soulèvement tellurique à sa dimension humaine.

TELERAMA - Jia Zhang - ke n'a besoin que d'un plan - le nuage de poussière libéré par l'effondrement d'un hangar qui envahit progressivement l'image - pour rappeler qu'il est l'un des plus grands plasticiens du cinéma.

MARIANNE - Les images sont très belles. Un passionnant film chinois ou documentaire et fiction s'épousent intimement.

CAHIERS DU CINEMA - Garder ces traces du lait des pensées et des actes de tout un peuple, les retrouver quand elles s'effacent, les invoquer lorsqu'elles ont disparu, savoir combien elles sont éphémères, et importantes : là se tient le grand cinéma de Monsieur Jia.

POSITIF - Plus qu'un énième témoignage sur la Chine contemporaine et la faillite des entreprises d'Etat, 24 City est un poème envoûtant, une course poignante contre l'oubli.

 

site xhtml strict - réalisation aglca