Cinemateur : cinéma La Grenette à Bourg-en-Bresse, salle Art et essai. Film.

8th wonderland

a été projeté du 12/05/2010 au 24/05/2010

Ce film a fait 152 entrées.


Affiche du film

de Nicolas Alberny, Jean Mach
avec Alain Azerot, Matthew Géczy, Robert William Bradford...

Fiction | France | 2009 | 1h34 | VO
Sortie : 12 mai 2010

Chronique Cinémateur sur Tropiques FM

Flash non détecté

Fiche du film (pdf - 1.24 Mo)

Résumé
Des millions de personnes disséminées de par le monde et déçues de la manière dont celui-ci évolue décident de s'unir. Toutes guidées par le même désir d'améliorer les choses, de ne plus subir l'actualité sans pouvoir réagir. Par le biais d'Internet, elles créent le premier Pays virtuel : 8th Wonderland. Chaque semaine, tous ses habitants votent par référendum une motion différente... Mais que se passerait-il si les motions de 8th Wonderland devenaient petit à petit plus réactionnaires ? Si sa manière d'agir se rapprochait lentement mais sûrement d'un comportement terroriste ? Un problème insoluble se poserait alors à l'ensemble des Nations.
Comment combattre un pays qui n'existe pas ?
Critiques
Internet, moteur du film

Selon les réalisateurs du film, internet a le potentiel pour devenir une force énorme mais aussi une force de connaissance. Ils ont ainsi pensé utiliser cet espace pour se déplacer dans le monde et pour rencontrer des gens ayant les mêmes frustrations qu'eux, c’est - à - dire qui ressentaient une impuissance par rapport au monde actuel. C’est principalement cette raison qui les a poussés à faire ce film. Ils ont ainsi imaginé ce que donnerait un rassemblement mondial par le biais d'internet pour œuvrer collectivement et résister dans le but de changer les choses.

ECRAN FANTASTIQUE - On est donc heureux de voir, enfin, un film français de genre se démarquer du reste de la production.

MAD MOVIES - Au - delà du sujet, déjà captivant, il s'agit aussi de saluer un film qui parvient haut la main à éviter de s'affubler du morne masque d'un techno - thriller aux protagonistes rivés devant leur écran. Du coup, cette énergie contamine le reste du long - métrage, qui en devient fascinant de bout en bout, sans un gramme d'ennui ni d'impression de surenchère.

TELERAMA - A mi - chemin entre les facéties des Yes Men et la violence d'Action discrète, le film explore, avec une intelligence parfois féroce, les limites de l'activisme politique.

 

site xhtml strict - réalisation aglca