Cinemateur : cinéma La Grenette à Bourg-en-Bresse, salle Art et essai. Film.

Enfance clandestine

a été projeté du 06/11/2013 au 12/11/2013

Ce film a fait 112 entrées.


Affiche du film

de Benjamín Avila
avec César Troncoso, Ernesto Alterio, Natalia Oreiro...

Documentaire | Argentine, Bresil | 2011 | 1H50 | VO
Distributeur : http://distrib.pyramidefilms.com/content/enfance-clandestine
Sortie : 08 mai 2013

Sélection Quinzaine des Réalisateurs – Cannes 2012

Résumé

Argentine, 1979. Juan, 12 ans, et sa famille reviennent à Buenos Aires sous une fausse identité après des années d’exil. Les parents de Juan et son oncle Beto sont membres de l’organisation Montoneros, en lutte contre la junte militaire au pouvoir qui les traque sans relâche. Pour tous ses amis à l’école et pour Maria dont il est amoureux, Juan se prénomme Ernesto. Il ne doit pas l’oublier, le moindre écart peut être fatal à toute sa famille. C’est une histoire de militantisme, de clandestinité et d’amour. L’histoire d’une enfance clandestine.

Bande annonce

Dossier de presse Fichier pdf

Critiques

TELERAMA - Si Benjamín Avila déborde encore d'amour et d'admiration pour sa famille de combattants de l'ombre (les Montoneros, de la gauche péroniste), il n'oublie pas de raconter, en parallèle, l'histoire d'une innocence sacrifiée.

LES INROCKS - Le point de vue d’un enfant sur sa famille plongée dans la tourmente de la dictature argentine. Suspense et émotion.

PREMIERE - Boris Cyrulnik parlerait sans doute de résilience à propos de ce premier film semi-autobiographique qui évoque pudiquement la page la plus sombre de l’histoire de l’Argentine

 

site xhtml strict - réalisation aglca