Le Cinémateur

Film d'animation | Irlande | 2008 | 1h15 |
de Tomm Moore
avec Clara Poincaré, Dominique Collignon Maurin, Robin Trouffier
Sortie : 11/02/2009

Brendan et le secret de Kells

Ce film a été projeté du 08/04/2009 au 19/04/2009 et a fait 149 entrées

  • Coup de cœur Cinémateur !
  • Film d'animation à partir de 6 ans.

Résumé

C'est en Irlande au 9ème siècle, dans l'abbaye fortifiée de Kells, que vit Brendan, un jeune moine de douze ans. Avec les autres frères, Brendan aide à la construction d'une enceinte pour protéger l'abbaye des assauts réguliers des vikings. Sa rencontre avec Frère Aidan, célèbre maître enlumineur et "gardien" d'un Livre d'enluminures fabuleux mais inachevé, va l'entraîner dans de fantastiques aventures. Aidan va initier Brendan à l'art de l'enluminure pour lequel le jeune garçon révélera un talent prodigieux. Pour finir le livre et défiant ses propres peurs, Brendan sortira de l'abbaye pour la première fois et entrera dans la forêt enchantée où de dangereuses créatures mythiques se cachent et l'attendent. C'est là qu'il va rencontrer Aisling, la jeune enfant loup qui l'aidera tout au long de son chemin. Brendan va-t-il réussir sa mission malgré les hordes de vikings qui se rapprochent ? Pourra t-il prouver que l'art est la meilleure fortification contre les barbares ?

Critiques

DVDRAMA - À la fois, original et rafraîchissant, Brendan et le Secret de Kells n'accuse jamais de temps mort, ni de lassitude. Entre onirisme et imaginaire pur du héros Brendan, on déguste des yeux chaque instant du film. PREMIERE - Ce conte recèle des richesses visuelles - les dessins, d'inspiration celte, sont splendides - et thématiques. Merveilleux ! POSITIF - Brendan et le secret de Kells transmet une plasticité jouissive. LIBERATION - Le graphisme, artiste et contemporain, soulage de l'orthodoxie du tout rond tout lisse assisté par ordinateur. TELERAMA - Le récit alerte, tour à tour cocasse et émouvant, ne cesse de surprendre, d'éblouir. Une vraie révélation. LE MONDE - Cette iconographie luxuriante transforme un récit d'apprentissage des plus classiques en une épopée fabuleuse. On regrettera que le scénario ne trouve pas toujours son rythme, mais qu'importe : l'univers visuel est d'une telle splendeur qu'il maintient son spectateur dans un état de rêve éveillé, du début à la fin.