Le Cinémateur

Science fiction, Drame | autrichien, allemand, britannique | 2019 | 1h45 | VO
de Jessica Hausner
avec Ben Whishaw, Emily Beecham, Kerry Fox
Distributeur : Bac Films
Sortie : 13/11/2019

Little Joe

  • mer 11 déc14h | 16h30 | 19h
  • jeu 12 déc14h30 | 19h
  • ven 13 déc14h30 | 19h | 21h
  • sam 14 déc14h | 16h30 | 19h | 21h
  • dim 15 déc14h | 16h30 | 19h | 21h
  • lun 16 déc14h30 | 19h
  • mar 17 déc14h | 16h30 | 19h | 21h
  • Film découverte : Le mercredi 11, à la séance de 19h, tarif à 3€ pour les adhérents du Cinémateur

  • Prix d'interprétation féminine Cannes 2019

Résumé

Alice, mère célibataire, est une phytogénéticienne chevronnée qui travaille pour une société spécialisée dans le développement de nouvelles espèces de plantes. Elle a conçu une fleur très particulière, rouge vermillon, remarquable tant pour sa beauté que pour son intérêt thérapeutique. En effet, si on la conserve à la bonne température, si on la nourrit correctement et si on lui parle régulièrement, la plante rend son propriétaire heureux. Alice va enfreindre le règlement intérieur de sa société en offrant une de ces fleurs à son fils adolescent, Joe. Ensemble, ils vont la baptiser " Little Joe ". Mais, à mesure que la plante grandit, Alice est saisie de doutes quant à sa création: peut-être que cette plante n’est finalement pas aussi inoffensive que ne le suggère son petit nom. 

Bande annonce

Critiques

L'Humanité - Little Joe pose la vraie question du bonheur à l’aide d’images libres. Et si le fait que les êtres qui nous sont proches changent de comportement ne venait-il pas simplement du fait que nous ne les connaissons pas aussi bien que nous le croyons ?

Les Inrocks - Le propos du film [est] moins centré sur la cruauté des situations ou des personnages (à la manière d’un Haneke dont Hausner a été la scripte et auquel on a comparé son cinéma) que sur une histoire de spoliation. De confiscation et de retournement d’un outil de bonheur même illusoire et source d’émancipation, pour son héroïne, en arme de contrôle masculine.

Le Monde - Jessica Hausner mêle avec brio la série B et l’exercice de style.